Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/12/2010

De l'intérêt du look

lu sur :

http://www.libetoulouse.fr/2007/2010/12/biologie-le-m%C3%A2le-rougissant-attire-les-femelles.html

Biologie: le mâle rougissant attire les femelles

La femelle du canard colvert pond des oeufs plus viables quand le mâle et père de la progéniture a l'air en meilleure santé et qu'il a le bec bien coloré. 

Coincoin SCIENCES. Depuis Michel Audiard, on savait qu'il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages. Désormais,  grâce aux chercheurs du CNRS de Toulouse on sait aussi que les dits canards sauvages ne sont pas nés de la dernière pluie lorsqu'il s'agit de s'accoupler.

En effet selon les résultats publiés  par l'équipe internationale comprenant plusieurs chercheurs toulousains du CNRS , la femelle du canard colvert pond des oeufs plus viables quand le mâle et père de la progéniture a l'air en meilleure santé et qu'il a le bec bien coloré.

Elle "démontre clairement et de façon expérimentale que les femelles colverts prennent en compte la coloration de leur partenaire et modulent leur investissement dans la reproduction en fonction" de celle-ci, ajoute le texte.

Cette étude conforte une théorie de la biologie évolutive qui suppose que les femelles utiliseraient les signaux sexuels exhibés par les mâles pour juger de leurs qualités, telles que leur capacité à protéger les jeunes, à les nourrir ou à leur transmettre des gènes de résistance aux parasites. En fonction de ces critères d'attractivité, elles modifieraient leur propre investissement dans la reproduction. La femelle paierait davantage de sa personne dans la reproduction quand elle sent que l'accouplement donnera des canetons plus viables

Pour valider leur propos, les chercheurs ont testé cette hypothèse sur quarante couples de colverts en manipulant la coloration du bec de la moitié des mâles grâce à de petites doses de caroténoïdes. La coloration est considérée comme un bon indicateur de l'état de santé des canards, en particulier d'une meilleure immunité.
  
Résultat : les becs les plus vifs ont fait le plus d'effet. Les femelles qui se sont accouplées avec les mâles au bec plus coloré ont pondu des oeufs de plus grande taille que les autres canes, augmentant ainsi la quantité de nutriments disponibles pour l'embryon.

Mieux : elles ont aussi déposé dans l'albumen (le blanc de l'œuf) davantage de protéines chargées de la destruction des parois des bactéries. Elles ont ainsi mieux protégé l'embryon des micro-organismes pathogènes.

Cette étude a été réalisée par Mathieu Giraudeau sous la direction de Philipp Heeb, membre du CNRS et chargé de recherche à l'université de Toulouse III-Paul Sabatier. Elle a été publiée par l'éminente revue scientifique britannique Proceedings of the Royal Society B (biological sciences), précise le communiqué.

Les enfants du Bon Dieu dans tout ça? Ils ne restent plus qu'à vérifier si ces découvertes sur la femelle du canard peuvent s'appliquer à l'être humain. Alors sur quels critéres physiques masculins, la gente féminine flashe-t-elle?

J-M.E avec Afp.

Photo : Les cols verts DR : Reuters

 

Les commentaires sont fermés.