Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2010

La hausse de l'espérance de vie va ralentir

lu sur :

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201007044271.htm

La hausse de l'espérance de vie va ralentir 

16/12/10 | 07:00 | mis à jour à 10:21 | Marie Bellan

La France compte 15.000 centenaires, un record mondial derrière le Japon. Et ce chiffre devrait être multiplié par 13 d'ici à 2060. Des statistiques qui montrent à quel point l'espérance de vie a connu un spectaculaire essor dans l'Hexagone. En 1750, l'espérance de vie à la naissance n'était que de 27 ans pour les hommes et 28 ans pour les femmes. Elle atteint aujourd'hui respectivement 78  ans et 85 ans. Deux innovations médicales majeures expliquent cette avancée sur le siècle et demi qui vient de s'écouler, souligne une étude de l'Institut national d'études démographiques parue aujourd'hui (1).

D'abord les découvertes scientifiques de Pasteur (asepsie, vaccin et antibiotiques) et les innovations sociales qui ont permis de les diffuser à grande échelle (instruction obligatoire, système de sécurité sociale). Ensuite, à partir des années 1970, le déclin des maladies dites « de société » (accidents de la route, alcoolisme et tabagisme) conjugué à la montée en puissance de la lutte contre les maladies cardio-vasculaires. « Aujourd'hui, prévient cette étude, l'essentiel des bénéfices de cette révolution cardiovasculaire est sans doute déjà derrière nous, du moins dans les pays les plus avancés ». Toute la question est de savoir quelle sera la prochaine révolution sanitaire. « Les thérapies géniques peuvent donner lieu à des avancées importantes. Mais pour les pathologies du grand âge, les choses sont plus complexes car les causes de décès sont souvent multiples. Or c'est sur l'espérance de vie à 80 ans que va désormais se jouer l'essentiel des rythmes de progression  de l'espérance de vie », explique Jacques Vallin, coauteur de l'étude avec la démographe France Meslé.

Recul aux Etats-Unis

Parmi les pays développés, de fortes disparités existent déjà, et elles pourraient s'accentuer. Depuis plusieurs années déjà, l'espérance de vie à 80 ans des femmes aux Etats-Unis a cessé d'augmenter, alors qu'il s'agit d'un des pays disposant des techniques médicales les plus en pointe. Et en 2008, l'espérance de vie à la naissance a reculé outre-Atlantique de 1,2 mois.

« Il ne faut pas tout mettre sur le médical. Le contexte social compte aussi beaucoup », explique Jacques Vallin. Par exemple l'hygiène de vie, le régime alimentaire, voire l'entourage familial pour les personnes âgées, un facteur qui passe pour déterminant dans les records de longévité que connaissent les Japonais notamment, où la solidarité familiale est une valeur forte de la société.

Pour toutes ces raisons, les chercheurs de l'Ined se montrent prudents sur le rythme de progression de l'espérance de vie dans le futur : « Rien ne permet d'affirmer que la progression de l'espérance de vie dans les pays favorisés peut se poursuivre longtemps à son rythme actuel [autour de trois mois par an actuellement, NDLR]. Il est très probable que l'espérance de vie dépasse un jour 100 ans, mais il est déraisonnable d'affirmer que ce sera précisément le cas de telle ou telle génération déjà née », conclut l'étude.

MARIE BELLAN, Les Echos

(1) Espérance de vie : peut-on gagner trois mois par an indéfiniment ? « Population & Sociétés », n° 473. Retrouvez l'étude sur le site de l'Ined

Les commentaires sont fermés.