Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/02/2011

La Lybie et son armée

lu sur :

http://www.liberation.fr/monde/01012322347-une-armee-libyenne-puissante-mais-peu-sure

26/02/2011 À 00H00

Une armée libyenne puissante mais peu sûre

Nombreux et plutôt bien équipés, les militaires ne sont pas forcément d’une fidélité sans faille à Kadhafi, à l’exception de sa Garde révolutionnaire.

THOMAS HOFNUNG

Les défections se sont multipliées au cours des derniers jours chez les diplomates libyens et au sein du régime de Kadhafi. Mais qu’en est-il dans l’armée ? Le «Guide» peut-il encore compter sur son soutien ? Celui-ci paraît de plus en plus hypothétique, comme le montre le ralliement des unités déployées en Cyrénaïque (est du pays) du côté des insurgés. Toutefois, le dirigeant libyen garde certaines cartes maîtresses entre ses mains, notamment celle de la Garde révolutionnaire.

Mirage. Sur le papier, Kadhafi dispose d’une force puissante, avec 76 000 soldats, selon les estimations de l’Institut international pour les études stratégiques (IISS), basé à Londres. L’armée de terre représente à elle seule 50 000 hommes, équipés de plus de 2000 chars, dont plusieurs centaines de fabrication russe (T90 et T62).

Mais dans la répression actuelle, les forces aériennes jouent un rôle prépondérant. Des habitants ont dit avoir été bombardés par des avions, et des informations concordantes évoquent le transport de mercenaires à bord d’hélicoptères. Toujours d’après l’IISS, l’armée de l’air libyenne dispose de 227 avions de combat. Parmi lesquels 12 Mirage F1, vendus par Paris sous la présidence de Georges Pompidou au début des années 70 et qui étaient en cours de remise en état quand les troubles ont commencé. Deux de ces aéronefs se sont posés, il y a quelques jours, sur l’île de Malte, leurs équipages ayant fait défection. Toutefois, l’armée de l’air libyenne est principalement équipée d’avions de fabrication russe : 94 Mig-25, 75 Mig-23 et 45 Mig-21.

Elle dispose aussi de 35 hélicoptères d’attaque. Depuis la fin de l’embargo, en 2004, Tripoli a fait remettre en état ses vieux Mig-24 acquis dans les années 70 et 80 auprès des Soviétiques. En 2006, la Libye a également acheté des Agusta 109 aux Italiens. Après la visite de Kadhafi à Paris, la France espérait vendre des appareils à son nouveau «partenaire stratégique», mais l’affaire était toujours en cours de négociation. Tout cet arsenal ne garantit en rien la pérennité du régime. Depuis qu’il a pris le pouvoir en 1969, à la faveur d’un coup d’Etat militaire, le Guide se méfie de l’institution militaire. A raison : durant son long règne, Kadhafi a fait face à de très nombreuses tentatives de coup d’Etat. Pour tenter de se prémunir contre un tel danger, il a épuré les forces armées et placé à leur tête des généraux qui lui sont directement rattachés.

DC10. Par ailleurs, il a constitué une Garde révolutionnaire, composée de 20 000 soldats, bien équipés et entièrement dévoués à sa cause. Presque tous ses membres appartiennent à la tribu du Guide, celle des Kadahafa. Parmi ses dirigeants figure son beau-frère, Abdallah Sénoussi, condamné par la justice française dans l’affaire de l’attentat du DC10 d’UTA qui s’était écrasé au Niger en 1989. Mais même la Garde semble se déliter à présent : un autre de ses chefs, Kadhaf al-Dam, vient d’annoncer sa démission, selon une agence égyptienne.

Les commentaires sont fermés.