Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2011

25 ans après Tchernobyl

lu sur :

http://www.lemonde.fr/depeches/2011/03/01/25-ans-apres-il-faut-encore-tirer-les-lecons-de-tchernobyl-gorbatchev_3244_108_44482978.html

25 ans après, il faut encore tirer les leçons de Tchernobyl (Gorbatchev) 01/03

AFP | 01.03.11 | 18h01

Le monde doit tirer les leçons de Tchernobyl et privilégier d'autres sources d'énergie que l'atome, tout en se méfiant des actes de terrorisme visant des...

Le monde doit tirer les leçons de Tchernobyl et privilégier d'autres sources d'énergie que l'atome, tout en se méfiant des actes de terrorisme visant des installations nucléaires, insiste Mikhaïl Gorbatchev qui se trouvait à la tête de l'URSS en 1986 lors de la catastrophe.

"Nous n'avons pas encore pris toute la mesure de cette tragédie qui nous rappelle de manière choquante la réalité de la menace nucléaire", résume le dernier président de l'Union soviétique dans un essai publié mardi par le Bulletin of Atomic Scientists, une organisation d'éminents scientifiques - dont de nombreux prix Nobel - qui évalue le risque nucléaire.

Le 26 avril 1986, à 01h23, le réacteur numéro 4 de la centrale soviétique de Tchernobyl, dans le nord de l'Ukraine, explose au cours d'un test de sécurité, causant la plus grande catastrophe du nucléaire civil.

Un accident qui a fait de 4.000 morts, selon les Nations unies, à des dizaines voire des centaines de milliers, selon les évaluations officieuses de diverses ONG.

C'est à la suite d'erreurs de manipulation que deux explosions font voler en éclats une partie de la centrale, libérant une colonne de fumée radioactive dans les airs qui contaminera les trois quarts de l'Europe. Le combustible nucléaire brûlera pendant plus de dix jours, rejetant des éléments radioactifs d'une intensité équivalente à au moins 200 bombes d'Hiroshima.

Pour M. Gorbatchev, 25 ans après, la catastrophe de Tchernobyl reste un "signal d'alarme" pour les pays utilisant l'énergie nucléaire ou ceux qui souhaiteraient s'en doter.

"Alors que la population mondiale continue de croître et que la demande d'énergie augmente, nous devons investir dans des sources d'énergie alternatives et durables - éolien, solaire, géothermie, hydroélectricité", estime l'ancien chef d'Etat, qui fête mercredi ses 80 ans.

Le dernier président de l'URSS exprime également son inquiétude devant les risques d'attaques terroristes contre des réacteurs nucléaires ou des sites de stockage de déchets radioactifs, sans oublier le risque de vol de matière fissile à des fins mal intentionnées.

"La catastrophe de Tchernobyl était accidentelle, liée à une technologie défaillante et des erreurs humaines. La catastrophe de demain pourrait quant à elle être intentionnelle", avertit Mikhaïl Gorbatchev,

Dans son texte, il assure avoir été prévenu de l'accident le 26 avril au matin, par un rapport transmis au Kremlin par le ministère concerné.

Le Politburo, instance dirigeante de l'URSS, avait tenu alors une réunion d'urgence mais la gravité de la catastrophe n'avait pas été clairement établie à ce moment.

"Les premiers rapports restaient prudents et il a fallu attendre le lendemain, le 27 avril, pour apprendre qu'une explosion avait frappé une centrale nucléaire, tuant au moins deux personnes, et que des éléments radioactifs avaient été rejetés dans l'air", assure M. Gorbatchev.

C'est la Suède qui a alerté la communauté internationale le 28 avril, après avoir enregistré une forte hausse de la radioactivité au dessus de son territoire.

ri-ban/jca/dfg

Les commentaires sont fermés.