Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/08/2011

Woerth et l'hippodrome de Compiègne

lu sur :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/08/02/hippodrome-de-compiegne-eric-woerth-avait-ete-averti-de-la-sous-evaluation-du-domaine_1555522_3224.html

Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth avait été averti de la sous-évaluation du domaine

LEMONDE.FR | 02.08.11 | 21h37   •  Mis à jour le 03.08.11 | 08h26

Trois services de l'Etat avaient averti l'ancien ministre du budget Eric Woerth de la sous-estimation de l'hippodrome de Compiègne, rapporte Le Canard enchaîné, documents à l'appui, mardi 2 août. Accusé d'avoir "bradé" le domaine à la société des courses de Compiègne pour un montant de 2,5 millions d'euros, Eric Woerth avait pourtant affirmé n'avoir "jamais connu d'autre évaluation".

Les courriers du directeur de l'Office national des forêts, Bernard Gamblin, et du président de la commission pour la transparence des opérations immobilières de l'Etat, Philippe Dumas, avaient déjà été diffusés par l'hebdomadaire. Ces notes, rédigées en juillet 2009 et en mars 2010, précisent notamment que "la valeur réelle de ces terrains est au moins dix fois supérieure à l'estimation" faite par les fonctionnaires de France Domaine.

Un troisième courrier de Philippe Parini, directeur général des finances publiques, envoyé le 1er septembre 2009, insiste quant à lui sur le caractère indispensable d'un appel d'offres. Il note également qu'il est "indispensable de recourir à une expertise privée pour établir la valeur de ce bien".

Le Canard enchaîné publie ces documents alors qu'Eric Woerth a annoncé début juillet son intention de déposer une plainte contre le journal pour diffamation. L'ancien ministre reproche en effet au journal satirique d'avoir écrit que l'hippodrome de Compiègne a été vendu "pour un prix préférentiel et sous-évalué". Depuis le début de l'affaire, Eric Woerth affirme en effet n'avoir commis aucune erreur dans ce dossier. "Si j'avais à refaire ce que j'ai fait sur Compiègne, je le referais immédiatement aujourd'hui"avait déclaré l'ancien ministre du budget, lors d'une conférence, avant d'ajouter : "J'ai bien fait et je le referais tel quel."

Commentaires

On avait pas parlé de lui depuis longtemps.

C'est comme DSK s'il est coupable, il doit être condamné.

Autrement qu'on le lâche, parque la presse lui aura fait à lui comme à toute sa famille beaucoup de mal !

Écrit par : scitec nutrition | 03/08/2011

Un scandale de type “hippodrome de Compiègne” pour le Center Parcs de Roybon?
Le canard enchaîné poursuit à juste titre un ancien ministre des ses ailes vengeresses pour avoir bradé l'hippodrome de Compiègne.
D'autres volatiles, en Isère, s'indignent du prix vendu par la commune de Roybon du bois des Avenières, dont elle est propriétaire à la société privée, cotée en bourse Center Parcs, avec le soutien de la région et du département.
Ce bois de 200 ha, classé en zone constructible pour les besoins de la transaction est en effet vendu ( offert !) à 0,30 cts le mètre carré.
Une recherche sur internet donne pour la même région un prix moyen de …… 101 euros le mètre carré, le terrain constructible !
Alors, gestion saine équilibrée de la commune de Roybon du Conseil Général et du Conseil régional (qui en plus de ce cadeau sidérant offrent à eux deux 22 millions d'euros de subvention publiques) ou bradage honteux au bénéfice de la très prospère société Pierre et Vacances-Center Parcs ?
Plus d'infos:
http://chambarans.unblog.fr/2011/08/04/un-scandale-hippodrome-de-compiegne-a-roybon/

Écrit par : Bruno | 04/08/2011

Les commentaires sont fermés.