Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/08/2011

Lobbying pro-OGM: l'association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV), dirigée par le Professeur Marc Fellous condamnée

.

lu sur :

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4539

Un chercheur l’emporte sur le lobby OGM

19/01/2011

Publiés en 2009, les travaux du Professeur Gilles Eric Séralini, chercheur en biologie moléculaire à l’Université de Caen et président du Conseil Scientifique du CRIIGEN (1), ont remis en cause l’innocuité de plusieurs maïs transgéniques de la firme Monsanto. Mais, suite à leur publication, les recherches de ce scientifique furent rapidement dénigrées par l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV), dirigée par le Professeur Marc Fellous. Selon l’association Inf’OGM, en décembre 2009, l’AFBV a décrit les travaux du professeur Séralini comme « invalidés par la communauté scientifique ». Plus récemment, en écho à une intervention de G.E. Séralini à l’émission « Magazine de la Santé » sur France 5, les responsables de la chaîne ainsi que le Conseil supérieur de l’Audiovisuel ont reçu un courrier émanant de l’AFBV. Y était dressé un portrait peu valorisant du Professeur Séralini, dépeint comme un « marchand de peurs » et un scientifique non reconnu. Lassé de ces attaques successives, le chercheur visé a alors décidé de porter plainte pour diffamation. 

Or, le 18 janvier dernier, le tribunal de Paris a finalement statué dans le procès opposant Gilles-Eric Séralini et l’AFBV. Le verdict a ainsi tranché en faveur du plaignant, condamnant l’AFBV à 1000 euros d’amende avec sursis, un euro de dommages et intérêts comme demandé et 4000 euros de frais de justice. 
Porte-parole de l’association Générations Futures, François Veillerette a salué ce jugement, déclarant que : « Les lanceurs d’alerte comme Gilles Eric Seralini et bien d’autres ne peuvent dorénavant plus être harcelés impunément, comme c’est trop souvent le cas ». Il a également souligné la nécessité de créer un statut du lanceur d’alerte, à l’instar du système instauré en Grande-Bretagne visant à les protéger des pressions extérieures. 

Cécile Cassier
1- Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique.
--------------
lire aussi  les autres articles du Top 5 des articles les plus lus de 2011

24-03-2011 - Contamination radioactive : La CRIIRAD dénonce le Black-out international 
Selon la CRIIRAD (1), les chiffres relatifs à la contamination de l’air par la centrale nucléaire de Fukushima existent mais ils sont confisqués par les Etats. Pour la Commission de Recherche, la publication ...

31-03-2011 - Refus d'étendre la zone d'évacuation : quand le Japon sacrifie une partie de sa population  
Si jusqu'alors les constats d'une radioactivité justifiant une extension du périmètre évacuation, autour de la centrale nucléaire de Fukushima, n'émanaient pour l'essentiel que d'organismes dits 'alternatifs' ...

11-01-2011 - La quinoa : une graine victime de son succès ? 
Base de l’alimentation des populations andines qui la cultivent depuis des siècles, la quinoa (1) est de plus en plus appréciée pour ses qualités nutritionnelles, et notamment pour sa forte teneur en ...

24-01-2011 - Edulcorants : le doute persiste quant aux effets sur la santé 
Célèbre édulcorant artificiel intense, l'aspartame (APM) est présent dans plus de 6 000 produits, les enfants et les femmes comptant parmi les principaux utilisateurs. Selon Réseau Environnement Santé ...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.