Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/09/2011

L'inégalité face à la santé commence à la maternelle

lu sur :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/09/12/l-inegalite-face-a-la-sante-commence-a-la-maternelle_1570912_3224.html

L'inégalité face à la santé commence à la maternelle

LE MONDE | 12 septembre 2011 | Martine Laronche | 455 mots

 

Les enfants qui habitent dans l'est et le nord de la France souffrent plus d'obésité et de caries que dans la plupart des académies de France. C'est ce qui ressort d'une enquête menée auprès de 23 365 enfants scolarisés en grande section de maternelle âgés de 5 à 6 ans.

Ce constat est à mettre en relation avec les modes de vie : les académies où la surcharge pondérale, l'obésité ou les problèmes de dents sont les plus fréquents sont celles où les enfants consomment des boissons sucrées tous les jours ou passent beaucoup de temps devant la télévision ou les jeux vidéo.

L'enquête publiée dans le BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire) du 6 septembre a été réalisée en 2005-2006 et a porté sur 3 459 écoles publiques ou privées.

Bonne nouvelle : la prévalence de la surcharge pondérale baisse de manière significative par rapport à 1999-2000. Elle est passée de 14 % des enfants à 12 %.

Mais la situation est très différente selon le sexe et varie beaucoup d'une académie à l'autre. Ainsi, 14 % des filles contre 10% des garçons sont en surcharge pondérale. De même, 15,3 % des bambins de l'académie de Strasbourg contre 6,6 % dans l'académie de Nantes le sont également.

C'est dans l'académie d'Amiens que la proportion de garçons en surcharge pondérale est la plus élevée (15 %), tandis que pour les petites filles, viennent en tête les Antilles et la Guyane (18 %).

Cette surcharge est liée aux habitudes de vie. Dans les académies du Nord et de l'Est, les enfants consomment plus de boissons sucrées : 41 % en boivent tous les jours à Lille, 40 % à Strasbourg. Dans le Sud, qui a une prévalence d'obésité beaucoup plus faible, c'est l'inverse (14 % en Corse, 18 % à Nice, 19 % à Bordeaux).

PROBLÈMES DE VISION

Par ailleurs, les enfants qui ne prennent jamais de petits déjeuners sont plus nombreux dans l'est de la France. C'est dans les DOM et dans le Nord-Est qu'on compte le plus d'enfants qui passent au moins trois heures devant la télévision ou les jeux vidéo les jours sans école (36 % pour les Antilles et la Guyane et 35 % pour la Réunion).

En matière de caries dentaires, ce sont aussi les enfants des académies de l'Est et du Nord et de La Réunion qui sont les moins bien lotis. Un quart des enfants interrogés à La Réunion ont au moins deux dents cariées et 16 % d'entre eux ont des caries non soignées.

Par ailleurs, les problèmes d'asthme sont beaucoup plus fréquents dans l'ouest de la France. Cette surreprésentation de l'asthme sur la façade atlantique apparaissait déjà très nettement en 1999-2000.

Les problèmes de vision, qui peuvent jouer sur les parcours scolaires, sont les plus nombreux dans les académies de Reims et de Clermont-Ferrand. A Reims, seuls 13 % des enfants portent des lunettes, alors que 30 % ont des problèmes de vue.

L'étude, essentiellement descriptive, manque d'un volet social pour l'interpréter plus avant.

Martine Laronche
Article paru dans l'édition du 13.09.11

Les commentaires sont fermés.