Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/10/2012

La sale guerre US contre Al Quaida

lu sur :

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/6c1a30f4-1e16-11e2-af54-5c9db912ee18/Le_drone_a_tir%C3%83%C2%A9_ses_missiles._La_plupart_des_gens_sont_morts

Pakistan jeudi25 octobre 2012
 

«Le drone a tiré ses missiles. La plupart des gens sont morts»

Eric de Lavarène Dera Ismael Khan

L’utilisation des avions sans pilote par les Etats-Unis suscite désespoir et colère autour de la ville de Dera Ismael Khan

extrait :

..." Selon un récent rapport produit par les universités américaines de Stanford et New York, seuls 2% des victimes de drones seraient de hauts commandants talibans ou des réseaux Al-Qaida. Les autres sont majoritairement des petits combattants, dont beaucoup auraient pris les armes par opportunisme, «parce qu’il n’y a rien d’autre à faire dans ces régions pauvres où il y a très peu de travail», expliquait déjà en 2009 ­la chercheuse Mariam Abou Zahab, qui ajoutait: «Le sentiment ­gé­néral est à l’antiaméricanisme à cause de l’Afghanistan. Alors quand on est jeune, on prend les armes et on part se battre de l’autre côté de la frontière, ce qui est beaucoup plus excitant que de tenir l’échoppe familiale au village.»

Un moindre mal?

De leur côté, les militaires américains défendent ces frappes ciblées en expliquant que c’est un moindre mal. Certes, ils admettent qu’il y a des morts civils, mais ils mettent cela en rapport avec les conséquences d’une éventuelle opération militaire au sol. «Et puis, c’est pour nous le seul moyen d’en finir avec les terroristes dans un pays comme le Pakistan, où les autorités ne font pas grand-chose», ajoute un officier sous le couvert de l’anonymat.

Une position réfutée par la militante américaine des droits de l’homme Ann Wright. Cette ancienne colonel de l’armée américaine a servi deux fois en Afghanistan. Retraitée, elle a rejoint le camp des pourfendeurs de la guerre et milite contre les drones. De passage au Pakistan, elle a participé à la grande marche contre les drones organisée le 6 octobre dernier par le politicien pakistanais Imran Khan. «Ces frappes sont illégales et nous rendent ­tellement impopulaires qu’elles n’apportent en rien plus de sécurité à notre nation. Bien au contraire. Voyez comme, un peu partout, on critique notre pays, ici au Pakistan, mais également en Egypte, au Yémen, en Libye.»

Pour Shahzad Akbar, l’avocat pakistanais qui a porté plainte contre la CIA au nom des victimes de drones, les Etats-Unis se sont octroyé un droit de tuer sans aucune autre forme de procès, à la suite des attentats du 11 septembre 2001. «Les responsables doivent être traduits devant une cour et condamnés. Barack Obama ne peut ignorer qu’une telle utilisation des drones est en complète violation des lois internationales. C’est un crime», explique-t-il."...

Le texte intégral en fichier pdf :

LeTemps.ch | «Le drone a tiré ses missiles. La plupart des gens sont morts».pdf

Dera Ismael Khan.png

Les commentaires sont fermés.