Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/11/2012

À propos de l'aéroport de NDDL, un précédent au Mexique

À voir :

http://desinformemonos.org/2012/11/lanzamiento-de-la-herida-se-mantiene-abierta/

 

"La blessure reste ouverte" documentaire mexicain de 16'33" sur un projet de l'aéroport Atenco au Mexique.

C'est une synthèse de toutes les années d'une lutte exemplaire qui a obtenu plusieurs victoires : ils ont fait abroger le décret, publié en août 2002, qui les expropriait de leurs terres pour la construction d'un aéroport, ils ont fait sortir de la prison ceux et celles qui avaient été faits prisonniers grâce à une ordonnance de la Cour Suprême de Justice, ils ont réussi à converger avec d'autres luttes, sans cesser de dire et redire partout l'importance de leur lutte, avec Trinidad à leur tête, ils se sont affrontés au président Pena Nieto avec force raisons et vérités. Ce n'est pas rien dans ce pays, le Mexique, tel qu'il est actuellement.

L'expérience de San Salvador Atenco, dans l'Etat de Mexico, a marqué pendant 10 ans l'histoire des résistances populaires et son empreinte reste vivace. Ce fut une lutte victorieuse contre un aéroport qui aurait détruit les terres fertiles de la vallée de Texcoco. 4 années après la publication du décret, les attaques se transformèrent en répression brutale en mai 2006, dont le gouverneur Enrique Pena Nieto avait la pleine responsabilité. Puis il y eut les militants prisonniers avec des chefs d'accusaiton invraisemblables, et la lutte pour leur libération. Et comme revendications permanentes la défense de l'eau, de la terre, de la vie d'un peuple que Trinidad Ramirez honore de sa voix, de sa persévérance et de son courage. La blessure reste ouverte, comme restent ouvertes les pages de l'Histoire pour ce peuple exemplaire.

Les commentaires sont fermés.