Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/11/2012

Nouvelles de NDDL

lu sur :

http://www.lepoint.fr/insolite/notre-dame-des-landes-plusieurs-milliers-de-manifestants-defilent-a-nantes-contre-l-aeroport-24-11-2012-1533123_48.php

Notre-Dame-des-Landes : plusieurs milliers de manifestants défilent à Nantes contre l'aéroport

Source AFP

Le Point.fr - Publié le24/11/2012 à 17:00- Modifié le24/11/2012 à 17:14

À Notre-Dame-des-Landes, les affrontements se poursuivent entre forces de l'ordre et opposants à ce projet. 

Plusieurs milliers de manifestants ont commencé à défiler samedi après-midi à Nantes pour protester contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, où les affrontements se poursuivent depuis le matin entre forces de l'ordre et opposants à ce projet, ont constaté les journalistes de l'AFP.

 
 

Parti de la place Royale, en plein centre de Nantes, le cortège s'est ébranlé derrière une grande banderole, où l'on peut lire sur fond noir, puis rouge : "Aéroport, LGV, THT, TAV, nucléaire (fond noir, NDLR), société totalitaire" (fond rouge). Une autre banderole affirme : "On lâche rien, ni aujourd'hui, ni demain". Sur une pancarte, on peut lire : "François, ton électorat, l'aéroport, il n'en veut pas". Évoquant les affrontements qui se déroulent depuis vendredi à Notre-Dame-des-Landes, une autre banderole s'interroge : "Expulsions, destructions, où va ce gouvernement, à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs ?"

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, principal promoteur de ce projet d'aéroport en sa qualité de maire de Nantes jusqu'à sa prise de fonction au gouvernement, est l'une des cibles principales des slogans des manifestants, qui scandent notamment : "Ayrault, salaud, le peuple aura ta peau", "Ayrault, salaud, (Manuel) Valls, facho", en référence au ministre de l'Intérieur. On peut également entendre : "Non, non, non, à l'aéroport". Le groupe Vinci, qui a obtenu la concession du futur aéroport pour 55 ans, est également conspué aux cris de "Vinci, dégage, résistance et sabotage".

En tête de la manifestation, on trouve des militants de la CNT, brandissant leurs drapeaux noir et rouge. À leurs côtés flottent de nombreux drapeaux bretons, ainsi que ceux du Front de gauche et les drapeaux blancs anti-aéroport, marqués d'un avion barré dans un cercle rouge. La foule des manifestants, composée de personnes venues de plusieurs départements, est très mélangée : jeunes, retraités, couples, familles, etc.

Venue du Maine-et-Loire voisin avec ses trois enfants de 9, 7 et 2 ans, Cécile explique sa présence "parce que c'est un projet aberrant et qu'en temps de crise, c'est inutile de construire un tel aéroport". "Je suis déçue par ce gouvernement", affirme cette électrice d'Europe Écologie-Les Verts.

---------------

Sur le même sujet :

lu sur :

http://www.lepoint.fr/societe/notre-dame-des-landes-un-projet-de-plus-de-550-millions-d-euros-24-11-2012-1533117_23.php 

Notre-Dame-des-Landes : un projet de plus de 550 millions d'euros

Source AFP

Le projet de nouvel aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes, qui doit coûter plus de 550 millions d'euros, est destiné à remplacer à l'horizon 2017 l'actuelle plate-forme, Nantes Atlantique, et à anticiper, selon ses promoteurs, sa saturation.

Attribué sous forme de concession pour 55 ans au groupe Vinci, devenu pour ce faire également concessionnaire de Nantes Atlantique, la future plate-forme est conçue pour accueillir 4,5 millions de passagers par an à l'ouverture, puis 9 millions à long terme.

Implanté à 30 kilomètres au nord-ouest de Nantes et à 80 km de Rennes, le projet d'aéroport Grand Ouest, à vocation internationale, a été déclaré d'utilité publique en février 2008 : il est destiné à accueillir tous types d'avions, dont, éventuellement, les gros porteurs tels l'Airbus A380.

 

42 000 personnes exposées au bruit

Selon ses promoteurs, ses deux pistes seront positionnées de façon à éviter le survol de zones urbaines denses. Actuellement, affirme le Syndicat mixte d'études de l'aéroport, le plan d'exposition au bruit de l'aéroport Nantes Atlantique concerne 42 000 personnes, tandis que celui de Notre-Dame-des-Landes ne toucherait que 900 personnes, et à terme, 2 700 personnes, selon la même source. La zone d'aménagement différé (ZAD) établie pour ce projet a une emprise totale de 1 650 hectares. Vinci ne s'est vu attribuer pour sa concession que 1 239 hectares, le reste de la ZAD étant dédié à la desserte routière dont l'État est maître d'oeuvre.

Sur ces 1 239 ha concédés à la société Aéroport du Grand Ouest (AGO, Vinci), les deux pistes ainsi que l'aérogare, les parkings et la tour de contrôle couvriront 537 ha, et 239 ha seront réservés pour de futures extensions. Le reste étant destiné à contribuer aux compensations environnementales obligatoires au titre de la loi sur l'eau. Sur les 556 millions d'investissements hors taxe (coût 2010), le groupe Vinci prendra 315 millions à sa charge, se remboursant par l'exploitation de la concession sur une durée de 55 ans.

125 millions d'euros de facture pour l'État

L'État contribuera à hauteur de 125,5 millions hors taxe et les collectivités territoriales pour 115,5 millions, avec une clause de "retour à meilleure fortune", c'est-à-dire une participation aux résultats d'exploitation.

Sur les 556 millions d'euros, la construction de l'aéroport coûtera 446 millions. Les équipements de navigation aérienne nécessitent un investissement de 37 millions. Quant aux dessertes, il est prévu de leur consacrer 73 millions. La desserte sera assurée par une 2x2 voies depuis Nantes et, à terme, par une navette par tram-train électrique depuis la gare de Nantes.

À l'horizon 2025 est envisagée une ligne grande vitesse Nantes-Rennes desservant l'aéroport. Celle-ci a été inscrite au schéma national des infrastructures de transport en juillet 2010, selon le syndicat mixte. Le début des travaux de la route d'accès est prévu en 2013, et le défrichage pour la zone de l'aéroport dès janvier 2013. Un an plus tard, devraient débuter les travaux de l'aéroport, qui, selon les prévisions, doit être mis en service en 2017. 

--------------------

et aussi :

Message à l'attention de l'ACIPA, des habitants de la ZAD et de tous ceux qui résistent sur le terrain 


Le Conseil d'administration d'Attac France, réuni ce jour, condamne la répression et vous apporte tout son soutien pour votre résistance à la construction de l'aéroport. Nous appelons nos adhérent(e)s à rejoindre les collectifs locaux et à participer aux actions et manifestations d'opposition à ce projet, en particulier celles qui rendent visibles la prédation de la multinationale Vinci et l'incompatibilité de ce projet avec la transition écologique.

Attac France,

Le 24 novembre 2012

Pour en savoir plus :

- Les sites :http://acipa.free.fr/ethttp://zad.nadir.org/
- Le site des comités de soutien :http://comites-ndl.blogspot.fr/
- La carte des rassemblements de soutien : https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203760804477798426632...

- Le dernier communiqué d'Attac France : http://www.france.attac.org/articles/notre-dame-des-lande...

- Le dossier : http://www.france.attac.org/dossiers/notre-dame-des-lande...

Les commentaires sont fermés.