Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/01/2013

Boycottez les éthylotests ! (suite)

lu sur :

http://www.lepoint.fr/auto-addict/securite/ethylotests-l-inc-encore-plus-severe-31-12-2012-1607481_657.php?xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20130101

Éthylotests : l'INC encore plus sévère

Le Point.fr - Publié le 31/12/2012 à 20:05 - Modifié le 02/01/2013 à 07:38

Plus de la moitié des modèles d'éthylotests testés par "60 Millions de consommateurs" (INC) sont défaillants. Et de citer les marques ! 

Auto-Addict avec AFP

Après l'association Que Choisir qui avait éliminé la moitié des éthylotests chimiques de ses tests pour défaut d'indication du taux d'alcoolémie (lire notre article), c'est au tour de 60 Millions de consommateurs de passer au banc d'essai ces éthylotests en vente libre. Le constat du côté de 60 Millions de consommateurs est encore plus négatif que l'association Que Choisir. Le journal mensuel de l'INC (Institut national de la consommation) a testé deux modèles chimiques et sept électroniques (par séries de 120 souffles sur un banc de vérification délivrant des souffles à l'alcoolémie connue) : avec cinq appareils défaillants sur neuf, "trop de modèles ne sont pas fiables ! Un grand coup de balai s'impose." Et outre les équipements défaillants, les automobilistes rencontrent d'autres problèmes : "pénurie, hausse des prix, arnaques commerciales", s'émeut l'association, qui pointe certaines augmentations de prix de 75 %

 
 

Des gadgets non fiables

"Pour l'Institut national de la consommation (INC), les gadgets électroniques (non fiables) et l'éthylotest (chimique) Redline doivent être retirés du marché. L'INC a alerté la Répression des fraudes à ce sujet", indique l'association, qui publie l'étude dans son mensuel de janvier. L'éthylotest chimique Redline est également mis en cause par Que Choisir. 60 Millions critique aussi plusieurs modèles électroniques, dont l'éthylotest-porte-clé-horloge Drive Safety à 6 euros, le Safedrive Deluxe (40 euros) et l'AT-S350 (32 euros), qui tous n'ont donné "aucune indication" d'alcoolémie lors des tests. "Des gadgets", selon l'association. Que Choisir déconseille l'achat de trois autres modèles électroniques, non testés par 60 Millions : Clatronic AT 3260 (20 euros), Linxor Alcootest (25 euros) et Digital Breath Alcohol (35 euros), tous "hors course" dès le premier test

Cafouillage en vue...

Quant à la DGCCRF, elle "recommande" de "ne pas acheter" quatre modèles qui induisent les automobilistes "en erreur sur leur alcoolémie" : Acon-Mission Breath Alcohol Detector en chimique, et en électronique le Drive Safety-Digital Alcohol Breath Tester, le Drive Safety-Breath Alcohol Tester With Timer, et Drive Safety-Led Breath Alcohol Tester (l'éthylo-porte-clés repéré par 60 Millions de consommateurs). Le 20 décembre, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait annoncé le retrait du marché de plus de 400 000 éthylotests chimiques ou électroniques jugés non conformes et dangereux, et "des procédures contentieuses pour tromperies" à suivre.

voir aussi les notes sur ce blogs :

Pollution industrielle et... du 25/10/2012

Boycottez les éthylotests  du 13/8/2012

Alcool au volant, alcool... du 29/6/2012

Les commentaires sont fermés.