Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2013

Rappel sur la dangerosité des LED

Ces LED sont très présentes dans notre environnement, surtout en cette période de l'année où les guirlandes sont omniprésentes.


Ce rappel vient à la suite de la lecture de l'article suivant :


Des jaunes de Van Gogh menacés par les ampoules LED.pdf

 

 

 

 http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/01/04/des-jaunes-de-van-gogh-menaces-par-les-ampoules-led_1812915_3246.html


-----------------

Le Point.fr - Publiéle 25/10/2010 à 20:43 modifié le 26/10/2010 à 07:34
 

MISE EN GARDE - "Certains éclairages à led sont dangereux" -

 

http://www.lepoint.fr/sante/mise-en-garde-certains-eclairages-a-led-sont-dangereux-25-10-2010-1254243_40.php

 

Certains types d'éclairage à led (diodes électroluminescentes) présentent un risque pour les yeux. C'est ce que révèle l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) dans une expertise rendue publique lundi. Dominique Gombert, directeur de l'évaluation des risques de l'Anses, livre ses recommandations.

Le Point.fr : En quoi ces types d'éclairage peuvent-ils être dangereux ?
Dominique Gombert : Tout d'abord, ce système a la particularité de comporter une forte proportion de lumière bleue dans la lumière blanche émise. Cette lumière bleue a un effet toxique sur les cellules de la rétine. Les enfants sont d'ailleurs plus sensibles à ce risque que les adultes, dans la mesure où leur cristallin encore en formation n'assure pas la même filtration de la lumière bleue. Autre particularité de ces led : il s'agit d'un éclairage particulièrement intense, ce qui engendre un risque d'éblouissement. En somme, la conjugaison de ces deux phénomènes peut conduire à des risques sanitaires pour certaines ampoules à led commercialisées.

Où trouve-t-on ces led ?
En quelques mois, le nombre d'ampoules à led disponibles en grandes surfaces s'est fortement accru. Aujourd'hui, ce type d'ampoules a vocation à remplacer les éclairages classiques. En effet, l'ampoule à led représente l'éclairage du futur, car elle a une grande efficacité énergétique et qu'elle dispose d'une durée de vie importante (50.000 heures contre 1.000 heures pour l'éclairage classique) ! Sur la vingtaine d'ampoules évaluées, 30 % présentent un risque sanitaire.

Quelles recommandations formulez-vous ?
Tout d'abord, seules les ampoules à led qui appartiennent au groupe de risque 0 ou 1 doivent être accessibles au grand public. Les autres doivent être réservées à une utilisation professionnelle pour garantir une mise en oeuvre sans risque pour le public.
Nous proposons aussi que les intensités d'éclairage des led soient limitées. Aujourd'hui, avec ces ampoules, on a des intensités d'éclairage 1.000 fois supérieures au seuil d'éblouissement !
Il faut enfin se diriger vers un étiquetage pour une meilleure information des consommateurs. Le grand public doit savoir à quel type d'ampoule il peut se référer pour s'équiper !
Click here to find out more!

 

-----------------

 

voir :

Effets sanitaires des systèmes d'éclairage utilisant des diodes électroluminescentes (LED)- Anses ...

http://www.afsset.fr/index.php?pageid=2248&parentid=523

 

et aussi :

26/10/2010 - Diodes électroluminescentes (LED) : vos réponses aux questions les plus posées 

Page 1 sur 2 


LED – Questions pratiques 

 

1. D’où proviennent les risques? 

La plupart des diodes actuellement mises sur le marché à des fins d’éclairage sont caractérisées par 

une grande proportion de bleu dans la lumière blanche émise. Elles peuvent par ailleurs avoir une 

très forte intensité lumineuse. Les principaux risques identifiés par l’Agence concernent l’œil : effet 

toxique de la lumière bleue et risque d’éblouissement. 

2. Quels sont exactement les risques pour moi ? pour mes enfants ? 

Etre exposé de manière répétée, sur le long terme et à courte distance du faisceau lumineux de LED à 

forte composante bleue augmente le risque de cataracte et de lésions maculaires (zone centrale de la rétine). 

Les enfants sont plus sensibles à ce risque dans la mesure où leur cristallin est en développement et ne peut assurer pleinement son rôle de filtre protecteur pour la rétine. 

3. Y-a t-il des risques spécifiques pour les personnes présentant des pathologies oculaires ? 

Les personnes présentant des déficiences au niveau du pigment maculaire sont naturellement moins 

bien protégées contre l’agression de l’œil liée à la lumière bleue.  

Les personnes ne possédant pas de cristallin ou possédant un cristallin artificiel sont elles aussi moins 

bien protégées contre la lumière bleue, le cristallin jouant un rôle de filtre protecteur de la lumière.  

4. Ma télévision à diodes électroluminescentes (LED) est-elle dangereuse ? 

Les TV à LED utilisent une technologie d’éclairage indirect (rétroéclairage à LED), avec des luminances très faibles (une centaine de candela/m2), elles ne sont donc pas concernées par les risques mis en avant dans l’avis de l’Anses.  

5. Parmi les produits testés, lesquels précisément sont dangereux ? 

Différents essais ont été réalisés pour évaluer les risques de ces nouveaux éclairages au regard de la 

norme européenne de sécurité photobiologique. L’objectif a été de situer les LED par rapport aux 

autres types de lampes. 

Une vingtaine de produits a été testé: des LED ou assemblages de LED nues en caractérisant 

séparément des LED bleu roi, des LED blanc froid, des LED blanc neutre et des LED blanc chaud. Des 

lampes à LED intégrées dans des luminaires ont également été évaluées.  

 

26.10.10 

 

Page 2 sur 2 

 

Il ressort de ces essais que de manière générale il est préférable de privilégier les systèmes 

d’éclairage à LED blanc chaud à faible « intensité lumineuse » et d’éviter les systèmes d’éclairage à 

LED où une vision directe du faisceau émis est possible, afin de prévenir l’éblouissement. Finalement 

si on possède déjà des éclairages à LED, un éclairage indirect est à privilégier. 

6. A quel point sommes nous déjà exposés aux LED (rétro-éclairage des écrans, TV à LED) 

Les LED sont aujourd’hui déjà très répandues dans de nombreuses applications d’éclairage, de 

signalisation de balisage, mais aussi pour les écrans de type TV. Les produits que nous avons 

identifiés comme pouvant être problématiques sont des LED ou des assemblages de LED utilisés pour 

l’éclairage, il s’agit de produits présentant une forte proportion de lumière bleue et une forte 

luminance.  

7. J’ai acheté une ampoule / un luminaire avec des LED ? Quelles précautions faut-il que je 

prenne pour m’en protéger ? 

Si vous possédez déjà des dispositifs d’éclairage utilisant des LED, privilégiez un éclairage indirect. 

Pour éviter tout risque, notamment en présence des enfants, il est préférable de privilégier les 

systèmes d’éclairage à LED blanc chaud à faible « intensité lumineuse » et d’éviter les systèmes 

d’éclairage à LED où une vision directe du faisceau émis est possible, afin de prévenir 

l’éblouissement.  

8. Les ampoules à incandescence sont interdites, les LED sont dangereuses, qu’est ce qu’il me 

reste pour m’éclairer ?  

Les LED sont une technologie prometteuse, pleine d’avenir qui doit encore arriver à maturité pour 

leur usage en tant que dispositif d’éclairage. Du point de vue de la réglementation et de la 

normalisation, des ajustements doivent encore être fait notamment pour s’adapter aux spécificités 

de ces produits. Cependant certains éclairages utilisant les LED (LED blanc chaud à faible luminance) 

ne présentent pas de risque et peuvent être utilisés pour l’éclairage domestique. Le consommateur 

peut également utiliser des ampoules fluorescentes (type tube Néon, lampe basse consommation). 

 

Retrouvez le dossier complet sur www.anses.fr  

Les commentaires sont fermés.