Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/04/2013

Informations santé/société du 15/4/13 : cerveau et dyslexie - Mediator

les surlignages sont de moi

lu sur :

http://presse-inserm.fr/dans-lactualite/synthese-de-presse/

Le Figaro souligne que, grâce à l’imagerie du cerveau, des différences ont été constatées entre le cerveau d’un enfant dyslexique et celui d’un non dyslexique.
Franck Ramus, directeur de recherche au CNRS (Institut d’étude de la cognition, Ecole normale supérieure, Paris), souligne : « Nous avons pour projet, au cours des deux prochaines années de chercher à observer (grâce à des IRM à très haut champ magnétique) des perturbations de nature telle qu’elles n’ont aucune chance de disparaître. C’est justement pour cela que nous cherchons à les visualiser : pour enfin confirmer qu’il y a des perturbations cérébrales très précoces (prénatales) et qui ne peuvent pas être la simple conséquence du mauvais apprentissage ».
Le Figaro, 15/04

Le Mediator pourrait conduire à près de 1 800 décès

Le parquet de Paris a présenté, le 12 avril, une expertise judiciaire de grande ampleur sur la dangerosité du Mediator, réalisée à la demande du juge d’instruction chargé de ce dossier, Pascal Gand, indique Aujourd’hui en France.

Ce rapport a nécessité « vingt mois de travail », mené par un collège international regroupant trois experts « indépendants des différentes parties (…) », a expliqué le parquet de Paris.

Le quotidien souligne que cette enquête se révèle « accablante pour le laboratoire Servier et pour les autorités de santé ».

Selon les experts, le benfluorex (la molécule du Mediator) est bien « apparenté aux amphétamines et […] possède des propriétés anorexigènes puissantes ».

Les auteurs du rapport estiment que ces données essentielles « ont été minimisées ou occultées dans les documents scientifiques des laboratoires Servier (…) ».

Les auteurs du rapport revoient à la hausse l’estimation de la mortalité attribuable au Mediator : 220 à 300 morts « dans les deux ans et demi » et 1 300 à 1 800 décès à plus long terme.

Aujourd’hui en France, 13/04

Les commentaires sont fermés.