Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/09/2013

informations médicales du jour : cancer du sein, grossesse

lu sur : http://presse-inserm.fr/dans-lactualite/synthese-de-presse/

(les surlignages sont de moi)

Le Quotidien du médecin indique que « les résultats à 10 ans [publiés par Joanne Haviland et coll. dans The Lancet Oncologyd’études de protocoles de radiothérapies plus courts et avec moins d’irradiation, testés dans le cancer du sein en phase précoce, montrent une réduction des effets toxiques locaux, avec la même efficacité ».

Un bénéfice en terme de survie a également été constaté, mais il doit encore être « documenté », soulignent les auteurs de ce travail.Le Quotidien du médecin, 26/09

-----------------

20% des femmes auront une grossesse à risque 

 Selon une enquête réalisée auprès d’un millier de femmes à la demande de PremUp (la fondation de coopération scientifique sur la grossesse et la prématurité), 20% des femmes seront concernées par une grossesse à risque, rapporte Le Figaro.

Ainsi, « pour quelque 830 000 femmes enceintes en France chaque année, 160 000 présenteront une grossesse pathologique », explique le quotidien.

Mais, ce risque est sous-évalué par les femmes enceintes : plus d’une femme sur trois ne considère pas la grossesse comme une période à risque.

Selon le Dr Danièle Evain Brion, directrice de la fondation PremUp, « cette enquête nous montre qu’il y a encore beaucoup de pathologies totalement méconnues dans la société ».

La moitié des femmes interrogées n’ont jamais entendu parler du retard de croissance intra-utérin. Or, ajoute la responsable de PremUp, « c’est la première cause de mortalité néonatale et c’est à l’origine de la grande prématurité ».

Selon les responsables de la fondation, « il est très important de développer la recherche autour de cette thématique ». PremUp organise pour la troisième année « La marche des bébés », le 13 octobre, à Paris. Cet événement a pour objectif de collecter des fonds pour la recherche sur le retard de croissance intra-utérin. Il marquera le début de la Semaine nationale de mobilisation pour la santé des femmes enceintes et du nouveau-né. 

Le Figaro, 26/09

Les commentaires sont fermés.