Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2015

Ne pas oublier Sivens : la justice traîne

 

Nota Bene :

 

les personnes qui lisent les notes mises sur ce blog ont sans doute remarqué la présence d'un bandeau publicitaire dans le haut de l'écran. Cette publicité, mise par le MIDI LIBRE, n'existait pas auparavant ; elle est apparue il y a quelques jours. 

 

Il faut savoir que cette publicité est extrêmement gênante pour l'enregistrement des notes et ralentit considérablement leur mise en page. 

 

De plus, je suis par principe opposé à toute publicité.

 

J'envisage donc de trouver un autre hébergeur pour ce blog.

 

L'adresse vous en sera donnée en temps voulu.

 

------------------------

Ne pas oublier Sivens : la justice traîne

à lire sur MEDIAPART :

Sivens : une nouvelle enquête vise les gendarmes - Page 1 ...

www.mediapart.fr/journal/.../sivens-une-nouvelle-enquete-vise-les-gendarmes

 |  PAR MICHEL DELÉAN

Le parquet de Toulouse vient d'ouvrir une information judiciaire pour « violences volontaires » après la plainte d’une jeune femme gravement blessée à la main par une grenade lancée dans sa caravane.

extrait :

..." L'affaire Rémi Fraisse, elle aussi, avance lentement. Les avocats de la famille Fraisse (Claire Dujardin, Arié Alimi et Éric Dupond-Moretti), n’ont pas réussi, jusqu’ici, à obtenir des deux juges d'instruction toulousains en charge de cet autre dossier la mise en examen du gendarme auteur du tir mortel. Ce dernier a été placé en garde à vue puis relâché, le 14 janvier. "

 

LIRE AUSSI

Comment le pouvoir a réécrit la mort de Rémi Fraisse - Page 1 ...

www.mediapart.fr/.../comment-le-pouvoir-reecrit-la-mort-de-remi-fraisse

 |  PAR STÉPHANE ALLIÈS ET MICHEL DELÉAN ET LOUISE FESSARD ET JADE LINDGAARD ET MATHIEU MAGNAUDEIX

Après les révélations de Mediapart sur la mort de Rémi Fraisse, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve et le patron de la gendarmerie nationale Denis Favier ont mené une contre-offensive médiatique toute la journée de jeudi. L’objectif ? Masquer le fait que les autorités savaient dès la nuit du dimanche 26 octobre qu’une grenade offensive était à l’origine de la mort du jeune botaniste. Une question demeure : quel a été le rôle de Matignon ?

 

Sivens : l'inspection de la gendarmerie dédouane les gendarmes ...

www.mediapart.fr/.../sivens-linspection-de-la-gendarmerie-dedouane-les- gendarmes

PAR LOUISE FESSARD  

Les forces de l'ordre « ont rempli leur mission avec professionnalisme et retenue », salue l'inspection générale de la gendarmerie nationale dans un rapport sur le maintien de l'ordre à Sivens depuis fin août 2014. Aucune faute professionnelle n'est retenue dans les événements qui ont causé la mort du jeune homme. Tout juste l'inspection générale concède-t-elle « deux cas de manquements à la déontologie » sur des événements annexes : le jet d'une grenade dans une caravane occupée par des zadistes, qui a grièvement blessé une personne à la main, et un manifestant au sol roué de coups de pied par un gendarme.

Les commentaires sont fermés.