Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/11/2006

Candide

Montpellier, le 25 septembre 2006
Paul Tchen
34070 Montpellier
à
Monsieur Jean-Paul Cluzel
Président Directeur Général
Radio France
116, avenue du Président Kennedy
75220 PARIS Cedex 16

lettre recommandée avec A.R.

Monsieur,

Depuis le 1er juillet dernier, la fréquence de diffusion de France Musique à Montpellier a changé. Elle est passée de 102,7 Mhz à 96,4 Mhz.
Ce changement s’est fait sans que les auditeurs en aient été informés sur l’antenne au préalable, ce qui est un peu surprenant. Et regrettable. Plus grave, ce changement a considérablement affecté la qualité d’écoute de cette radio.
D’après ce que j’ai appris par la suite, ce changement de fréquence avait pour but de permettre à une nouvelle radio du groupe Radio France,“ Le Mouv’ “, d’être présente à Montpellier (voir la copie de la dépêche de l’Agence France-Presse du 17.07.06 ci-jointe).
Malgré mes appels début juillet à Radio France et à TDF pour signaler la mauvaise qualité de l’écoute sur la nouvelle fréquence, rien n’a changé. Il est toujours impossible d’avoir la même qualité d’écoute sur 96,4 Mhz que sur l’ancienne fréquence, 102,7Mhz, utilisée aujourd’hui par “ Le Mouv’ “. En particulier, l’écoute n’est supportable que si elle se fait en monophonie et non en stéréophonie. J’ajouterai que l’écoute sur 92,9Mhz, l’autre fréquence de France Musique dans la région, est meilleure que sur la nouvelle fréquence 96,4Mhz.
Tout ceci motive la présente lettre, car j’aimerais vous poser quelques questions.
Que “ Le Mouv’ “ puisse être présent à Montpellier est certainement une bonne chose, mais pour quelle(s) raison(s) a-t’il fallu donner la fréquence de France Musique au “ Mouv’ “ plutôt que donner la nouvelle fréquence à cette nouvelle radio, ce qui aurait été plus logique ? Changer la fréquence de France Musique a obligé les auditeurs habituels de cette radio à chercher par eux-même la nouvelle fréquence et à écouter cette radio avec une moins bonne qualité d’écoute. Tout s’est passé comme si on avait voulu donner une “bonne” fréquence au “ Mouv’ “et une “mauvaise” fréquence à France Musique. Je ne serais pas étonné que l’audience de France Musique ait baissé à la suite de ce changement. Or j’avais lu, peu de temps auparavant dans un journal national, que l’audience de France Musique baissait au profit d’une radio privée (Radio Classique). Il m’aurait paru logique d’essayer de faire remonter cette audience plutôt que l’inverse, surtout à “Montpellier la surdouée” qui organise tout les ans un festival de musique avec France Musique, où l’audience de cette radio ne doit pas être marginale...
Pourriez-vous m’expliquer la logique de ces changements ? Pourriez-vous me dire ce que vous comptez faire pour que les auditeurs de France Musique puissent de nouveau écouter cette radio dans de bonnes conditions ?

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

Paul Tchen
P.J.: copie d’une dépêche de l’AFP du 17.07.06
__________________________________________
Cette lettre est sans réponse à ce jour ...
__________________________________________

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24/10/2006

pour ceux qui n'ont pas encore Firefox


Firefox 2 bientôt sur nos écrans
LEMONDE.FR | 23.10.06

© Le Monde.fr

12:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

22/10/2006

tout le monde s'y met



Tout le monde s'y met, mais à quoi çà rime ? Je me demande ce qu'on enseigne dans les académies militaires aujourd'hui. Il faut voir les chiffres dans l'article ci-dessus: 4 MILLIONS de sous munitions sur le Liban pendant la dernière incursion Israëlienne. Et le Liban compte moins de 4 millions d'habitants... Les guerres napoléoniennes étaient plus intéressantes sur le plan de la stratégie.

10:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

19/10/2006

les élus sont-ils zélés ?


11:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

16/10/2006

test vidéo


Il y a d'autres vidéos que j'aime sur:
http://aujourlejour.midiblogs.com
(lien ci-contre)

10:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

surprenante démocratie



Peut-on imaginer la même chose chez nous ?
Surprenante démocratie que celle d'Israël, capable du meilleur comme du pire.

09:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

15/10/2006

décryptage


Une Russie imprégnée de violence
LE MONDE | 14.10.06

© Le Monde.fr

10:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

13/10/2006

barbarie en progrès !


10:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2006

internet et démocratie


A l'heure de démocratie.fr
LE MONDE | 11.10.06

© Le Monde.fr

10:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

08/10/2006

recommandé



Je recommande vivement aux internautes curieux de visionner la vidéo de Pierre Bourdieu sur Zalea TV (environ 12 minutes; www.zalea.org; voir dans la liste des liens). Ils se rendront compte que certains élus municipaux socialistes sont franchement de droite. Qui ? Tous ceux qui font passer le pouvoir avant la démocratie, donc beaucoup ! Peut-être tous ? Peut-être même tous les "socialistes" de l'Hérault du courant majoritaire local ?

10:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

info blog


10:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

02/10/2006

Bla Bla


19:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2006

Montpellier dans le Monde


20:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24/09/2006

A mourir de rire !



Ce qui se passe sur cette petite île se passe aussi sur toute NOTRE planète ! Et tout le monde dort sur ses deux oreilles. Les seuls à avoir un avenir sont les individus sans descendance... Viva la muerte !

11:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

23/09/2006

espoir...


18:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

19/09/2006

Rappel: pour la place,l'action continue.

Rappel de ce qui a été dit à la dernière assemblée générale de Mare Nostrum, association du quartier.
Pour une véritable démocratie participative, l'action continue et une nouvelle association va être créée prochainement.
----------------
29 présents (beaucoup habitant rue Lamartine), 12 procurations, soit 41 votants.

Points essentiels:

630€ d’adhésions, soit 63 adhérents ayant acquitté leur cotisation.
2360€ de subventions, dont 2000€ pour la décoration de la rue de la Méditerranée pendant les fêtes de fin d’année.

Refus de discuter de l’aménagement de la place François Jaumes. Pour Jérémie Malek, la question a été réglée lors de la dernière réunion publique. Un adhérent a prétendu que c’était passé “au Journal Officiel”. Quelques personnes dans l’assistance ont manifesté bruyamment leur opposition à toute nouvelle discussion. Les autres ont évité de se manifester.

Il semble donc clair que les adhérents de Mare Nostrum qui seraient d’un avis différent de celui de Jérémie Malek ont déserté l’association. L’objet social de l’association (article 2 des statuts; voir les statuts sur “lebloglibredemonquartier”) est donc sérieusement compromis.

J’ai demandé à participer à un conseil d’administration élargi, qui ne soit pas limité aux 4 membres du bureau (pour que Mare Nostrum ne soit pas un temple de la pensée unique ! ). Refus quasi général (quelques abstentions).
Le vice-président (Laurent Olivier) ayant donné sa démission, il a été remplacé par une habitante de la rue Jeanne d’Arc, qui a été cooptée par le bureau.

500€ ont été dépensés pour les photocopies (22500 photocopies). Ces photocopies sont faites chez Lcopie, rue Henri René. Mais comme Lcopie n’a pas eu le “geste commercial “ souhaité par Jérémie Malek lors de la commande de T-shirts au sigle de Mare Nostrum, Jérémie Malek va faire une étude de marché pour changer de fournisseur. J’ai fait remarquer que 500€ pour 22500 photocopies (soit environ 2 centimes par photocopie), ce n’était pas cher, ce qu’il a reconnu. J’ai ajouté que le trésorier de Mare Nostrum m’avait demandé 20 centimes par photocopie pour des courriers de Mare Nostrum que je voulais, alors qu’une association selon la loi de 1901 n’est pas censée faire de bénéfices ... Pas de débat sur ce sujet.

L’idée de changer de fournisseur pour “absence de geste commercial” me paraît incompatible avec la volonté affichée par Mare Nostrum de redynamiser l’activité commerciale dans le quartier. Ceci d’autant plus que les subventions dont bénéficie Mare Nostrum ne sont pas négligeables...

L’ancienne épicerie de nuit, rue Isidore Girard, serait reprise en épicerie de jour par celui qui tient l’épicerie avenue du Pont Juvénal.
Le café rue Lamartine, actuellement fermé, dont le bail a été racheté par la SERM, serait repris par quelqu’un que connaît Jérémie et deviendrait une brasserie. Il est prévu 100 000€ de travaux.

La SERM a demandé à Mare Nostrum de réfléchir à un aménagement du début de la rue de la Méditerranée (côté pont du chemin de fer). Ce que va faire Jérémie Malek.

Va-t’il le faire seul, ou avec les habitants du quartier ? Avec ses proches ou tout le monde ?

Telle est la question...

11:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2006

difficile d'y échapper...


17:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

12/09/2006

à lire ...

style type="text/css" media="all">@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);

21:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

11/09/2006

Article du Midi Libre sur la plage du petit travers

Voir l'album avec le scan de l'article paru le 7/9.
A la lecture de cet article, on a l'impression que tout est déjà décidé. Heureusement, d'autres jourmaux locaux donnent plus d'informations...
Comment se fait-il qu'il ne soit pas fait référence à l'enquête publique en cours, qui se terminera le 22 septembre ?
Que se passera-t'il si l'avis du commissaire-enquêteur est défavorable au projet ?
Voilà ce qui intéresserait les lecteurs.

10:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

lettre au Midi Libre

Montpellier, le 5 septembre 2006


Paul Tchen
23, rue de Barcelone
34070 MONTPELLIER
paul.tchen@laposte.net
à

Monsieur le Rédacteur en chef
Le Midi Libre
Montpellier



Monsieur,

Il y a actuellement une enquête publique sur le projet de limitation d’accès des voitures à la plage entre Carnon et la Grande-Motte (“Aménagement du lido entre Carnon et la Grande Motte - 1ère tranche 2006/2007”). Cette enquête, ouverte le 21 août, se tient aux mairies de Carnon et Mauguio jusqu’au 22 septembre.
J’ai été surpris, en allant consulter les dossiers dans les deux mairies la semaine dernière, de constater que peu de remarques avaient été consignées sur les registres d’enquête (zéro à Mauguio; deux à Carnon: une pour le projet et une contre).
Je me demande si cette indifférence sur un projet qui concerne quelques milliers d’habitants de la région ne résulterait pas d’un manque d’information de la population concernée. A ma connaissance, il n’y a eu aucun article sur le sujet dans la presse locale depuis le début de l’enquête, et je n’ai été informé moi-même que par le panneau installé à la hauteur du monument du débarquement au petit-travers.
Ne pensez-vous pas qu’il serait utile que votre journal fasse un article sur le sujet AVANT la fin de l’enquête publique, ne serait-ce que pour expliquer ce qui risque de se passer ?
J’ai lu attentivement le dossier disponible en mairie et je pense que les initiateurs du projet ne doivent pas fréquenter souvent cette plage, même en période estivale. De ce fait, leur vision de la fréquentation de cette plage est différente de celle de leurs concitoyens électeurs qui, eux, sont sur le terrain.

De quoi s’agit-il ?

Le projet consiste, dans un premier temps (dès l’année prochaine, en 2007) de mettre la route entre Carnon et la Grande-Motte (RD59) en sens unique de Carnon vers la Grande-Motte sur UNE SEULE VOIE, en supprimant la possibilté de stationner côté mer.
Dans un deuxième temps, de fermer cette route à la circulation automobile.
Dans un troisième temps, de supprimer totalement cette route.

Ces transformations s’accompagneront de créations de parkings aux extrémités côté Carnon et la Grande-Motte, mais au total le nombre de places créées sera inférieur au nombre de places supprimées.

De ce fait, cette plage du petit/grand-travers deviendra pratiquement inaccessible à ses usagers habituels, et en particulier aux familles avec de jeunes enfants, à ceux qui viennent avec parasols et pique-niques, aux personnes à mobilité réduite, aux véliplanchistes...
L’objectif du projet présenté est:

- “Assurer une protection durable du massif dunaire de la plage, aujourd’hui menacé par une fréquentation insuffisamment gérée et par une érosion intense.”
- “Limiter la présence de la voiture en réorganisant les modalités d’accès et de stationnement et en favorisant les modes de déplacement doux (circulation piétonnière, piste cyclable). Améliorer les conditions d’accueil des usagers de la plage; les conditions d’accès, de circulation et de stationnement sont aujourd’hui difficiles, voire dangereuses pour les piétons et les cyclistes; les services aux usagers pratiquement absents (pas de sanitaires, pas de parcs à vélos...). Développer la communication sur la qualité et la fragilité du site ignorées du plus grand nombre et ainsi inciter à un plus grand respect. Mettre en œuvre une gestion novatrice du site (nettoyage de la plage).”

Comme beaucoup d’autres, je suis contre ce projet.

Pour deux raisons:

- si ce projet se réalise, la plage ne pourra être fréquentée que par ceux aptes à faire des kilomètres à pied ou à vélo (comment transporter à pied sur des kilomètres les poussettes, les parasols, pique-niques, planches à voile...? Quid des personnes à mobilité réduite ?).

- l’objectif le plus important visé par le projet, seule justification valable à sa réalisation, à savoir “une protection durable du massif dunaire de la plage”, ne pourra être atteint.

En effet, comme indiqué dans le dossier d’enquête, l’érosion de la plage ne résulte pas du piétinement des dunes mais du “blocage du transit littoral par la digue du port de Carnon et les épis de protection de la station” (dossier page 7/102).

Contrairement, à ce qui est dit dans la justification du projet présenté, la fragilité des dunes n’est pas “ignorée du plus grand nombre”, mais seulement d’une petite minorité des usagers. Dans la journée, même en pleine saison estivale, le piétinement des dunes, le non-respect des passages transdunaires, résultent essentiellement de la mauvaise signalisation des passages aménagés. L’arrachage des ganivelles (palissades), le piétinement délibéré des dunes, se produisent tard le soir ou la nuit; jamais dans la journée. C’est d’après cette observation d’usager de la plage que je pense que les initiateurs du projet ne sont pas eux-même usagers (ou alors ils sont de mauvaise foi ...).

Limiter la présence des voitures le long de la plage ne résoudra pas ce genre de problème. Une signalisation plus claire des passages transdunaires autorisés et un affichage permanent de panneaux explicatifs sur la fragilité des dunes seraient plus efficaces.

Par ailleurs, le projet présenté ne constitue nullement un “recul stratégique” (page 6/102). Un tel recul stratégique suppose d’accepter à terme la disparition du cordon dunaire, du réseau routier entre Carnon et la Grande-Motte, et l’ouverture de l’étang de Mauguio sur la mer. Ce qui n’est pas envisagé, même dans le futur.

De plus, il n’est pas sûr que ce projet réponde aux nécessités de la protection civile. En cas de suppression de la route littorale pour les voitures, où passeront les véhicules de secours?

En conclusion, mieux vaudrait consacrer l’argent prévu pour le projet

- à l’amélioration de la communication sur la fragilité du site, inexistante actuellement,

- à la meilleure signalisation des accès transdunaires autorisés,

- au rechargement en sable du cordon littoral, indispensable de toute façon en raison des aménagements portuaires existants, causes de l’érosion,

- à l’amélioration des conditions d’accès et de circulation, qui sont actuellement difficiles en saison estivale, par exemple en mettant la route en sens unique mais à DOUBLE VOIE.


Ainsi, le vœux de “permettre aux habitants, aux usagers, aux amoureux de la mer et de la nature de continuer à profiter de ce site exceptionnel et de le transmettre en bon état aux générations futures” (dossier d’enquête, page 3/11) sera réalisé !


Je pense qu’il y a là matière à faire un article qui ne manquera pas d’intéresser beaucoup de monde dans la région. Un journal comme “le Midi Libre” se devrait de le faire.

N’êtes-vous pas de cet avis ?


Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.








Paul Tchen

10:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

07/09/2006

Au poil ! (remarque naïve )

Avez-vous remarqué
comme les infos locales
publiées dans le Midi Libre et Montpellier-plus
sont toujours rédigées de telle sorte que
les élus au pouvoir soient toujours
caressés dans le sens du poil ?

16:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

04/09/2006

information utile et agréable


La mode des fesses rebondies
LE MONDE | 04.09.06

© Le Monde.fr

18:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

02/09/2006

la plage du petit travers

Il y a actuellement une enquête publique sur le projet de limitation d’accès des voitures à la plage entre Carnon et la Grande-Motte (plage du petit-travers au grand-travers).

Cette enquête se tient aux mairies de Carnon et Mauguio jusqu’au 22 septembre.

Le projet consiste, dans un premier temps (dès l’année prochaine, en 2007) de mettre la route entre Carnon et la Grande-Motte (RD59) en sens unique de Carnon vers la Grande-Motte sur UNE SEULE VOIE, en supprimant la possibilté de stationner côté mer.
Dans un deuxième temps, de fermer cette route à la circulation automobile.
Dans un troisième temps, de supprimer totalement cette route.
Ces transformations s’accompagneront de créations de parkings aux extrémités côté Carnon et la Grande-Motte.

De ce fait, cette plage du petit/grand-travers deviendra pratiquement inaccessible à ses usagers habituels, et en particulier aux familles avec de jeunes enfants, à ceux qui viennent avec parasol et pique-nique, aux personnes à mobilité réduite, aux véliplanchistes...

L’objectif du projet présenté est:

- “Assurer une protection durable du massif dunaire de la plage, aujourd’hui menacé par une fréquentation insuffisamment gérée et par une érosion intense.”
- “Limiter la présence de la voiture en réorganisant les modalités d’accès et de stationnement et en favorisant les modes de déplacement doux (circulation piétonnière, piste cyclable). Améliorer les conditions d’accueil des usagers de la plage; les conditions d’accès, de circulation et de stationnement sont aujourd’hui difficiles, voire dangereuses pour les piétons et les cyclistes; les services aux usagers pratiquement absents (pas de sanitaires, pas de parcs à vélos...). Développer la communication sur la qualité et la fragilité du site ignorées du plus grand nombre et ainsi inciter à un plus grand respect. Mettre en œuvre une gestion novatrice du site (nettoyage de la plage).”

Il est important que ceux qui sont contre ce projet aillent le marquer sur les cahiers de l’enquête ou le disent à l’enquêteur qui sera à Carnon le mercredi 13 septembre de 9h à midi, et à Mauguio le vendredi 22 septembre après-midi.

Comme beaucoup d’autres, je suis contre ce projet.
Pour deux raisons:
- si ce projet se réalise, la plage ne pourra être fréquentée que par ceux aptes à faire des kilomètres à pied ou à vélo (comment transporter à pied sur des kilomètres les poussettes, les parasols, pique-niques, planches à voile...? Quid des personnes à mobilité réduite ?).
- l’objectif le plus important visé par le projet, seule justification valable à sa réalisation, à savoir “une protection durable du massif dunaire de la plage”, ne pourra être atteint.
En effet, comme indiqué dans le dossier d’enquête que j’ai pris le temps de lire attentivement, l’érosion de la plage ne résulte pas du piétinement des dunes mais du “blocage du transit littoral par la digue du port de Carnon et les épis de protection de la station” (dossier page 7/102).

Contrairement, à ce qui est dit dans la justification du projet présenté, la fragilité des dunes n’est pas “ignorée du plus grand nombre”, mais seulement d’une petite minorité des usagers.
Dans la journée, même en pleine saison estivale, le piétinement des dunes, le non-respect des passages transdunaires, résultent essentiellement de la mauvaise signalisation des passages aménagés. L’arrachage des ganivelles (palissades) résulte d’actes d’ignorance ou d’incivisme se produisant la nuit; jamais dans la journée.
Ainsi, limiter la présence des voitures le long de la plage ne résoudra pas ce genre de problème. Une signalisation plus claire des passages transdunaires autorisés et un affichage permanent de panneaux explicatifs sur la fragilité des dunes seraient plus efficaces.

Le projet présenté ne constitue nullement un “recul stratégique” (page 6/102).
Un tel recul stratégique suppose d’accepter à terme la disparition du cordon dunaire, du réseau routier entre Carnon et la Grande-Motte et l’ouverture de l’étang de Mauguio sur la mer, ce qui n’est pas envisagé, même dans le futur.

En conclusion, mieux vaut consacrer l’argent prévu pour le projet
- à l’amélioration de la communication sur la fragilité du site, inexistante actuellement,
- à la meilleure signalisation des accès transdunaires autorisés,
- au rechargement en sable du cordon littoral, indispensable de toute façon en raison des aménagements portuaires existants,
- à l’amélioration des conditions d’accès et de circulation, qui sont actuellement difficiles en saison estivale, par exemple en mettant la route en sens unique mais à DOUBLE VOIE.

Ainsi, le vœux de “permettre aux habitants, aux usagers, aux amoureux de la mer et de la nature de continuer à profiter de ce site exceptionnel et de le transmettre en bon état aux générations futures” (dossier d’enquête, page 3/11) sera réalisé !

Une association a été créée pour défendre la plage.
Son site:
http://sauvonslaplagelibre.free.fr
Contact:
sauvonslaplagelibre@yahoo.fr

12:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

29/08/2006

le chantier du TRAMWAY

Dans mon quartier, le chantier du tram, c'est cool...(voir la photo).
Çà fait plus d'un mois que le carrefour rue de Barcelone-rue Farges est défoncé.
Vu le nombre d'ouvriers qui travaillent, çà risque de durer encore longtemps ...

11:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28/08/2006

à quoi servent les courses ?



A quoi servent aujourd'hui les courses automobiles ?
Autrefois elles servaient de vitrines aux améliorations techniques et à la fiabilité, mais aujourd'hui ?
Aujourd'hui, les règlements visent à limiter indirectement les vitesses pouvant être atteintes par des contraintes techniques: pas de jupes permettant d'augmenter l'adhérence au sol il y a quelques années, pas d'amortissement dynamique aujourd'hui...
Aujourd'hui, comme tous les autres sports, elles servent de spectacle susceptible d'attirer des sponsors publicitaires. Ce sont des jeux du cirque, comme ceux de la décadence de l'empire Romain. Point final. Dans un autre domaine, celui des sports reposant sur la force musculaire, le mercantilisme est la cause première du dopage: sans dopage, pas de spectacle. Sans spectacle, pas d'argent... Dans ce domaine, toutes les meilleures performances mondiales sont entâchée de dopage, c'est évident. Ne gagnent que ceux qui ne sont pas pris, ou qu'on ne veut pas prendre la main dans le sac.
Notre société s'est-elle abêtie à un point tel qu'elle ne puisse réagir ?
Pouquoi ne pas faire des règlements plus dans l'air du temps ? Par exemple: limitation de la quantité de carburant au départ (gagnera celui qui arrivera à passer la ligne d'arrivée: ce serait rigolo !). Ou alors, limitation de la pollution autorisée. Ou limitation du bruit, ou les deux... D'autres suggestions ?
Internautes de tous les pays, unissons-nous !

08:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

27/08/2006

info ATTAC


10:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24/08/2006

Barbarie



Il est impossible de rester indifférent à certaines informations publiées dans la presse, et il me paraît important que ces informations soient portées à la connaissance du plus grand nombre pour que des solutions voient le jour: l’opinion publique est une grande force de changement.
À ma connaissance, seul “le Monde” permet de mettre en ligne ses articles sur les blogs. Les articles du Monde ne restent accessibles gratuitement que quelques jours sur son site internet, alors que quand ils sont sur un blog ils peuvent être consultés plus longtemps.
J’ai donc décidé de mettre systématiquement sur mon blog tous les articles qui devraient rester en mémoire.

09:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

internet dans le débat politique



Ce qui est intéressant à noter, c'est qu'internet a joué un rôle dans l'élimination d'un professionnel de la politique. On peut lire dans l'article que "l'influent sénateur a été "sorti" par un néophyte porté par un rassemblement de démocrates reliés par leurs sites Internet".
Internet peut et doit jouer un rôle pour une démocratie plus proche du peuple ! (voir ma note précédente: "instructif", du 13/8)

08:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

23/08/2006

tous les mêmes ! suite



Il faut reconnaître que la démocratie israëlienne permet des actions en justice qui ne seraient pas aussi faciles en France et dans d'autres pays. Donc tout espoir n'est pas perdu. La paix des justes viendra peut-être.

08:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2006

à lire ABSOLUMENT



Ce texte, très dense, mérite d'être lu attentivement. Et imprimé, et diffusé largement.

14:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)